Grand succès populaire au 559ème Diner du Bon Bock (mardi 19 novembre 2019)

Cette année, la traditionnelle soirée du Bon Bock (la 559ème depuis sa création en 1875 par le graveur Bellot) s’est tenue au restaurant “LE VIEUX CHALET” 14 bis rue Norvins, où nous avons été accueillis chaleureusement par nos amis Robert et Paule, les plus montmartrois des restaurateurs montmartrois. 
En ce 29 brumaire 228, jour du Coing, nous avons donné carte blanche à notre gonfalonier Guy LÉGER.
Comme à l’habitude, notre Maire a transmis à l’invité d’honneur le grelot présidentiel qui lui a été rendu, sans faute, à la fin des libations.
 
Animation montmartroise assurée !…
Soirée musicale s’il en fut. Ouverture assurée par notre cher guitariste Francis, qui sait trouver les bons airs et les bonnes paroles pour lancer l’ambiance.
Nous adressons un grand merci à notre président d’un soir Guy LÉGER pour ses chansons sur Montmartre et Paris et aussi d’avoir invité son ami Pierre MONTREUIL. Et aussi un grand merci à nos hôtes Paule et Robert qui ont eu l’excellente idée de nous faire connaître quelques uns de leurs amis. Merci au “guitariste” qui lança l’ambiance et à tous les amateurs qui sont venus nous enchanter.Et comme à l’accoutumée, place aux convives.
Merci à toutes et tous, Roselyne, Sacha et les autres. N’oublions pas les histoires du Contre-Amiral François TREMAUD, en l’absence de l’Amiral Georges VAL, retenu pour des motifs légitimes,
 
Pour terminer, la Chorale du Bon Bock entonna l’hymne quasi-séculaire Le Marquis de Gueule en Pente“.
 
Et avant de nous quitter, not’bon Maire remit à Paule un diplôme officiel conférant à Paule et Robert la dignité de “citoyens autochtones” de la Commune Libre de Montmartre, diplôme signé et scellé par la plus haute autorité municipale.