12 août 2018 – Inauguration du Consulat de Montmartre à Liège – Tout sur le 15 août en Outremeuse

L’INAUGURATION OFFICIELLE DU CONSULAT DE MONTMARTRE A LIÈGE

C’est sous un soleil radieux que la Consulat de Montmartre à Liège a été ouvert ce dimanche 12 août 2018. En juin 2017, notre ami Francis MARÉCHAL, mayeur de la Commune Libre de Roture, avait reçu à Montmartre le titre de consul honoraire. Mais depuis il manquait le lieu et surtout la plaque officielle.

Plaque du Consulat de Montmartre à Liège

C’est maintenant chose faite. Une sympathique cérémonie s’est donc déroulée à Liège, rue Roture dans le passage donnant accès au restaurant chez Ali et désormais à la Mairie de la Commune Libre de Roture.

En quelques mots bien sentis, accompagnés de quelques contrepets habilement choisis, le Président Jean-Loup BOUVIER rappelait tout l’intérêt d’ouvrir un Consulat à Liège, permettant dès lors aux ressortissants montmartrois de passage en Roture de pouvoir être accueillis lors des tables d’hôtes mensuelles de la Commune Libre de Roture. C’est aux alentours de 18h heures et sous l’oeil complice et acéré de Marielle-Frédérique TURPAUD, 5ème Maire de Montmartre et de Pascal RODEYNS, premier échevin de la Commune Libre de Roture que fut proclamée l’ouverture officielle du Consulat, dont le titulaire est notre cher Francis MARÉCHAL.

Pour lire le discours intégral cliquez ici   CLM-DiscoursInaugurationConsulatLiège

 

INAUGURATION DE LA PLAQUE DU SIÈGE DE LA MAIRIE DE LA COMMUNE LIBRE DE ROTURE

POSE DE LA PLAQUE COMMÉMORATIVE (RESTAURÉE)  DU JUMELAGE ROTURE-MONTMARTRE

Las, le temps et les intémpéries avaient eu raison de la plaque commémorant le jumelage historique entre les deux communes Libres.

La plaque restaurée commémorant le jumelage

de g. à d. Pascal RODEYNS, Christine DEFRAIGNE (présidente du Sénat Belge), Francis MARÉCHAL et Jean-Loup BOUVIER
Le Premier adjoint et le Maire tiennent bon la bannière au pied de la Plaque Commémorative
Avec Francis en plus, c’est sûr la bannière ne s’envolera pas !

Le Maieur de Roture ouvre la cérémonie.

 

Un discours en forme de poème par notre 5ème Maire Marielle-Frédérique TURPAUD

C’est au tour du Mayeur de Roture de rappeler l’histoire de ce jumelage et de saluer les auteurs de la version restaurée de la plaque.

QUELQUES MINUTES AUPARAVANT, LE DOYEN JEAN-PIERRE PIRE BÉNISSAIT LA VIERGE (AVEC SON NOUVEAU COFFRET VITRÉ)

La Bénédiction de la Vierge par le doyen Jean-Pierre Pire s’est accompagnée de la bénédiction collatérale du Maieur Francis MARÉCHAL

ET POUR VOIR LE RÉSUMÉ EN IMAGES DE CETTE FOLLE APRÈS-MIDI EN ROTURE

cliquez sur ce lien

 

DIMANCHE MATIN 12 AOÛT, REMISE D’ARCHIVES DE LA COMMUNE LIBRE DU VIEUX MONTMARTRE

Jean-Loup BOUVIER, président de l’association (et 1er adjoint au Maire) recevait des mains de Jean-Philippe MOUSNIER un lot d’archives de la Commune Libre du Vieux Montmartre qui avaient été conservées par son père Jehan MOUSNIER. Celui-ci, décédé en 1998, fut successivement Maire de la Commune Libre du Vieux Montmartre puis Maire de la Commune Libre de Montmartre.

Ces archives (diplômes, affiches, correspondances …) concernent essentiellement la période de Pierre LABRIC. D’autres archives devraient être transmises prochainement. Comme cela a été convenu, les documents reçus par la Comme Libre seront déposés auprès de la Société d’Histoire du Vieux Montmartre et viendront alimenter le fonds consacré à l’histoire des Communes Libres.

MAIS LE QUINZE AOÛT EN OUTREMEUSE commence le 12 pour se terminer le 16 !

Le Lundi 13 août au soir, la Commune Libre de Roture procédait à des mariages (et applacages) et aussi à la nomination de citoyens et citoyennes d’honneur toujours sous la haute autorité du Maieur Francis MARÉCHAL et de son premier échevin Pascal RODEYNS.

cliquez sur ce lien pour revivre ces moments de joie

Le mardi 14 août, se déroulait la traditionnelle “messe en wallon”, célébrée par le doyen Jean-Pierre PIRE. Les vierges sorties de leur “potale” étaient fièrement portées pendant la procession.

cliquez sur ce lien pour tout savoir sur la messe en wallon

Le mercredi 15, se tenait le marché aux puces et diverses festivités pour les petits et les grands.

Et les cérémonies du “15 août” se terminaient le jeudi 16 par l’enterrement de Mati L’Ohé (Mathieu, l’os … de boeuf) une procession totalement déjantée, aux relents légèrement anticléricaux (mais légèrement seulement). Les veuves et autres pleureuses, le clergé loufoque et les corps constitués (dont le bourgmestre de Liège, himself en personne) se rendent au Musée Tchantchès pour la “levée du corps” et accompagnent le “défunt” dans un joyeux tintamarre jusqu’à l’inhumation.

cliquez ici pour en savoir plus sur l’enterrement de Mati l’Ohé

avec nos remerciements aux glorieux photographes bénévoles et à MLV pour les vidéos.