Réunion du Conseil Municipal du mardi 17 avril 2018

Les membres du Conseil et les citoyens et citoyennes se sont retrouvés mardi 17 avril à la Crémaillère 1900 pour un Conseil Municipal.

Les participants ont regretté l’absence de notre Maire souffrante. En son absence c’est le Président qui a conduit les débats.

Un compte-rendu est en cours de préparation par notre secrétaire général adjoint Jean-Pierre DESMOULINS.

Après la communication de diverses informations sur la vie de notre association, les participants au  Conseil Municipal ont débattu sur de nombreuses suggestions en vue de la préparation des cérémonies de commémoration du centenaire de la Proclamation de la Commune Libre de Montmartre (11 avril 1920).

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Jean-Manuel GABERT, président de la Société d’Histoire et d’Archéologie “Le Vieux Montmartre” qui a présenté plusieurs propositions qui ont été très appréciées par les présents : une exposition sur les Communes Libres de Montmartre dans la salle Poulbot du Musée de Montmartre ;  une conférence ; une animation (musicale ?) ; une brochure ou un catalogue, voire le bulletin annuel de la Société consacré au centenaire.

D’autres propositions ont été faites par les présents : Conférences historiques, Soirée spéciale pour les adhérents et leurs amis ; Initiatives en direction du public (voir la question de la communication, web, twitter …) ; Canulars (top secret jusqu’au dernier moment) ; Plaques commémoratives, rues ou places célébrant les Maires des Communes Libres ; etc …

Le programme des mois à venir a été détaillé. Un vaste débat philosophico-astronomique a tourné autour de la question essentielle de savoir s’il fallait faire le réveillon républicain la veille du 1er jour de l’année républicaine (le 1er vendémiaire) ou le jour anniversaire de la bataille de Valmy ou encore le jour où ça en arrangeait certains. Bref ce qui ne dépend pas de nous, c’est que le 1er vendémiaire est fixé au 1er jour de l’automne et que ce jour fluctue selon les années entre le 21 et le 24 septembre. Certes il fluctue, mais il ne mergiture pas.

Rappelez-vous déjà en 2015, le débat avait tourmenté notre vaillante Commune Libre

La QUESTION DU JOUR :

« Pourquoi, en 2015, le 21 septembre a-t-il lieu le 22, veille du 23 ? »

Depuis des temps immémoriaux, la Commune Libre de Montmartre organise un banquet dit du « Réveillon Républicain » destiné à commémorer le passage à la nouvelle année républicaine. Le banquet 2014 a eu lieu le 21 septembre, veille du premier vendémiaire 223 (22 septembre).

Décret de la Convention nationale
sur l’ère, le commencement et l’organisation de l’année
et sur les noms des jours et des mois.

Du 4e jour de Frimaire, an 2nd de la République Française, une et indivisible.

La Convention nationale, après avoir entendu son comité d’instruction publique, décrète ce qui suit :

Article premier.

L’ère des Français compte de la fondation de la République, qui a eu lieu le 22 septembre 1792 de l’ère vulgaire, jour où le soleil est arrivé à l’équinoxe vrai d’automne, en entrant dans le signe de la balance à 9 heures 18 minutes 30 secondes du matin, pour l’observatoire de Paris.

Article II.

L’ère vulgaire est abolie pour les usages civils.

Article III.

Chaque année commence à minuit, avec le jour où tombe l’équinoxe vrai d’automne pour l’observatoire de Paris.

Article XV.

Les professeurs, les instituteurs et institutrices, les pères et mères de famille, et tous ceux qui dirigent l’éducation des enfans, s’empresseront à leur expliquer le nouveau calendrier (…)

 Les astronomes de l’Observatoire de Paris ont déterminé l’équinoxe vrai d’automne à Paris le 23 septembre 2018 à 01h53 (T.U.). Source : www.imcce.fr

Il a été rappelé que toutes les idées sont bonnes à prendre, surtout si elles sont bonnes.