1928 – Condamnation du Garde-Champêtre de la Commune Libre de Montmartre

Condamnation d’un “garde-champêtre” de la commune libre de Montmartre. – Un huissier M° Paul Marlez se présente chez Pierre-Marie Juillard, restaurateur 115 rue Caulaincourt et “garde-champêtre” de la “Commune Libre de Montmartre”. L’officier ministériel vient réclamer le paiement d’une taxe municipale de 27 fr. 45. Juillard lui répond qu’il appartient à une “Commune Libre” et qu’il ne connait pas la Ville de Paris. Puis comme l’huissier insiste, le restaurateur l’injurie : “Voleur, Brigand” et le menace “Déguerpis si tu tiens à tes côtes !”. Juillard a comparu le 18 novembre 1928 devant la 11° chambre correctionnelle. Il s’est excusé en déclarant qu’il avait voulu seulement protester contre les impôts. Il a été condamné à 15 jours de prison avec sursis et une amende de 100 francs.

 

CLM-1928-19NOV-LeTemps

Extrait du Journal “Le Temps” – 19 novembre 1928 source BNF-Gallica 


Extrait du Journal des Débats politiques et littéraires – 19 novembre 1928 source BNF-Gallica

Évidemment, cet évènement ne manqua pas de faire réagir BEUNETTI, nouveau garde-champêtre de la Commune Libre de Montmartre qui adresse un démenti. Ne pas confondre “de” et “du vieux”. M’enfin quoi !

Source Gallica-BNF
Beunetti (v.1934)