Le Bon Bock – La Commune Libre de Montmartre reçoit 149 bulletins du Bon Bock (1905-1933)

C’est à l’occasion d’un sympathique déjeuner au Restaurant du Bon Bock, 2, rue Dancourt que deux amis dijonnais de la Commune Libre, Denis et Christiane NAUDÉ, ont remis à notre Maire et à notre Président trois volumes reliés contenant 149 numéros de la revue “Le Bon Bock” parus entre 1905 et 1933. Ces bulletins, à la périodicité aléatoire, contiennent des informations très intéressantes sur la vie de cette “confrérie des bons-bockeurs” pendant toute cette période très riche du Montmartre artistique.

M. et Mme NAUDÉ remettent la collection reliée des bulletins du Bon Bock au Maire et au Président de la Commune Libre.

Ces bulletins ont une histoire un peu particulière.

C’est Ernest RIEU, poète et “prince de la ballade” qui conserva scrupuleusement les bulletins, les relia lui-même en y ajoutant quelques pages de commentaires. Ernest RIEU était un ami très proche de Roger TOZINI, patron de la Vache Enragée et maire de la Commune Libre de 1924 à son décès en 1939. Ernest RIEU dédia à son ami TOZINI un recueil de sonnets un peu lestes, paru vers 1934/1935 sous le titre “Quelques sonnets à la manière de…”, petit fascicule de 24 pages aujourd’hui introuvable. Et Mme NAUDÉ fut destinataire de nombreux documents au décès de l’épouse d’Ernest RIEU, sa marraine. La boucle était bouclée. Et voilà pourquoi la Commune Libre se retrouve dépositaire de ces documents d’une incontestable valeur montmartroise.

Car ils l’avaient bien mérité, Monsieur et Madame NAUDÉ ont reçu des mains de not’bon Maire un magnifique diplôme de “Citoyens d’Honneur” pour services rendus à la cause montmartroise.

Not’bon Maire remet le diplôme de “citoyens d’honneur” à M. et Mme NAUDÉ

Ces volumes du Bulletin du Bon Bock et un exemplaire des Sonnets d’Ernest RIEU ont été mis en dépôt début avril 2018 à la Société d’Histoire et d’Archéologie du Vieux Montmartre.