Pierre LABRIC (1891 – 1972), journaliste, maire et cycliste

Victor, Joseph, Louis, Pierre Labric né le à Paris 2e et mort le à Paris 9e, est un cycliste, journaliste sportif français.

Biographie selon Wikipedia

Fils de l’artiste peintre Jeanne Labric et frère de Roger Labric.

Il est mobilisé au 132e régiment d’infanterie pendant la Première Guerre mondiale.

Il est journaliste à « l’Ordre Public » termine 3e de l’épreuve de cyclisme des championnats de la presse sportive, organisés par « l’Auto » sur le parcours Porte MaillotVille d’Avray, en 1920 et 4e de l’épreuve de marche en 1921. Il gagne la course de cote de Gometz-le-Chatel sur bicyclettes à moteur en 1920.

Il est journaliste au journal « Le Petit Parisien », premier journaliste à sauter en parachute, depuis l’avion d’Alfred Fronval en 1922. Il était également aérostier. Il descend à bicyclette les 220 marches dites du funiculaire de Montmartre en 1922. Il descend un escalier de la Tour Eiffel, le 2 juin 1923, à bicyclette2.

Co-inventeur de Paris-Strasbourg (marche) avec Émile Anthoine en 1926.

Pierre Labric a été élu maire de la Commune libre du Vieux Montmartre en 1929. il a créé, notamment la fameuse course de côte au ralenti ; On lui doit aussi le « Salon de Toile » de la place du Tertre.

Lieutenant de l’armée de l’air pendant la Seconde Guerre mondiale